Faiza Ben Hadj Yahia
Méjida Mahfoudh
et Lamaa Safi
ont l’honneur de vous inviter à leur exposition :
1, 2, 3 expressions

réalisée dans le cadre de l’atelier de projet du Centre des Arts Vivants de Radès où elles ont mené chacune, deux ans durant, un projet plastique personnel et installé une expression singulière dans des techniques aussi diverses que le photomontage numérique et, la peinture sur des supports inédits.

« Peindre le mur et ses divers enduits, peindre le mur et non un mur, tel est le pari pictural qui s’est imposé à Lamaa Safi.
Méjida Mahfoudh a une prédilection pour les tissus fortement rehaussés de motifs et de couleurs. C’est sur et avec ces tissus peuplés de signes et non sur une toile blanche que l’artiste inscrira son propre univers pictural.
Le paysage quotidien de Faiza Ben Hadj Yahia est ponctué de deux sommets : le Boukornine et le Ressass … et d’une multitude de sachets en plastique. Aussi les formes molles et diaphanes du plastique sont assujetties aux différents niveaux du paysage, emballant terre ou montagne. »
Nadia Jelassi

Article similaire

Laisser un commentaire