Le mardi 20 juin à 22h, le CinéMadart aura le plaisir d’accueillir Hichem Ben Ammar pour une projection débat autour de son film BOURGUIBA DE RETOUR, précédé par le court métrage documentaire M’HAMED CHENIK, PARCOURS D’UN HOMME D’ETAT.
☆☆☆☆☆
☆☆☆☆☆
M’HAMED CHENIK, PARCOURS D’UN HOMME D’ETAT
de Hichem Ben Ammar
Synopsis: M’hamed Chenik (1889 – 1976) est une figure importante de l’Histoire tunisienne contemporaine. Cet entrepreneur qui voulait moderniser l’économie, aspirait dès son jeune âge à la souveraineté du pays et fut le défenseur de la cause nationale au sein du gouvernement beylical, successivement sous Moncef Bey qu’il a fidèlement soutenu et sous Lamine Bey au moment des négociations de l’autonomie interne. C’est alors qu’il adopta des positions fermes face aux situations les plus cruciales. En 1956, il se retira discrètement de la politique, laissant le souvenir d’un homme intègre et loyal. Le film évoque son parcours d’homme d’Etat à travers des photographies rares et des images d’archives.

BOURGUIBA DE RETOUR de Hichem Ben Ammar
Synopsis: Le retour d’exil de Bourguiba, le 1er juin 1955, a été marqué par un accueil populaire sans précédent. Son parcours à cheval entre le port de La Goulette et Tunis fut un événement mémorable. La statue équestre, réalisée en 1978, est venue immortaliser cette image triomphale. En érigeant ce moment historique en mythe, Bourguiba voulait légitimer la présidence à vie.
Vingt-neuf ans plus tard, en juin 2016, voilà que la statue équestre bouge à nouveau pour retrouver son emplacement initial au centre de Tunis. Au même moment, d’autres statues du « Combattant Suprême » sont re-installées à Sousse, Monastir et La Goulette selon un programme de réhabilitation du  » bourguibisme « .
Observant les étapes de remise en état de l’œuvre maîtresse du sculpteur Hachemi Marzouk, le film capte à travers diverses prises de parole, le sens de ce retour aux yeux de la rue tunisienne.

Article similaire