Ben Guerdane est une zone historiquement délaissée, qui vit, comme beaucoup d’autres régions, un problème de développement et d’emploi. En l’absence de l’Etat, elle a trouvé dans la contrebande transfrontalière un moyen de subsistance pour de nombreuses familles. La situation chaotique en Libye et le terrorisme n’ont fait qu’empirer la situation.
Les relais locaux (partis, organisations, société civile…) ont une faible capacité d’encadrement et de communication dans ces régions.L’État ne dispose pas de vision claire pour solutionner la question et les solutions proposées s’apparentent à des calmants plus qu’à des traitements.

Article similaire