Seif Chaouch et Brahim Bettaieb ont le plaisir de vous inviter au vernissage du « Fond d’Atelier de Ridha Bettaieb » le Samedi 12 Novembre 2016 à 17h.
L’exposition se poursuivra au 23 novembre.
Ce Fond d’Atelier sera agrémenté par quelques oeuvres de son frère l’artiste Brahim Bettaieb.

Ridha Bettaieb (1939-1993).
C’est un perfectionniste, un créateur hors-pair. Il est connu par sa minutie , son souci de parfaire. Ses œuvres traduisent sa sensibilité, vibrent de lumières jaillies des profondeurs de son sentiment communiquant avec la sérénité, la splendeur, la douceur et la transparence.
Ses bleus et ses roses demeurent à jamais siens. C’est un peu sa signature.
Son bleu verdâtre semble surgir de sa Méditerranée, son abstraction est un équilibre entre les couleurs, ses tons colorés se ressentent comme des images poétiques.
Les critiques tunisiens et notamment Bady Ben Naceur, reconnaissent en lui un des fleurons de l’art abstrait en Tunisie.
Lorsque Najib Belkhodja parlait de la peinture tunisienne, il prenait comme référence Ammar Farhat de l’école de Tunis et Ridha Bettaieb des nouvelles tendances. Et ce, avant que Ridha Bettaieb soit répertorié au Bénézit.
Parmi quelques autres peintres dont Belkhodja, Ridha Bettaieb était le peintre qui représentait la nouvelle vague dans la peinture abstraite en Tunisie.
Ridha Bettaieb a représenté la Tunisie dans plusieurs rencontres internationales, en Occident et en Orient: au festival de Cagnes-sur Mer, Prague, Alger et au Caire…
Ridha Bettaieb
Né en 1939. Mort en 1993 à Tunis. XXe siècle. Tunisien.
Peintre. Abstrait.
Il était sélectionné à la Biennale des Jeunes de Paris en 1971. Il montrait des peintures abstraites, tendant à un certain surréalisme et comportant des références oniriques.
Bénézit Gründ 1999

Article similaire