affiche

Les JMC (Journées Musicales de Carthage) sont un festival (et concours) de musique sous le patronage du Ministère de Culture et de Sauvegarde du patrimoine en Tunisie. Les Journées sont programmées tous les ans pendant le mois d’avril. La troisième session se tiendra du 09 au 16 avril 2016.

1. Jalons historiques

Les JMC (Journées Musicales de Carthage) ont été decrétées en 2009 après une longue et mure réflexion autour de la réhabilitation du festival de la chanson (1986 – 2004) et du festival de la musique tunisienne (2005 – 2008). Le comité de réflexion, constitué de plusieurs membres influents dans les secteurs culturel et médiatique, a repensé les JMC comme une composante essentielle de la scène culturelle tunisienne à l’image des JCC (Journées Cinématographiques de Carthage) et des JTC (Journées Théâtrales de Carthage).

La première session des JMC a été dirigée par Kamel Ferjani, musicien, directeur d’orchestres et enseignant à l’Institut Supérieur de Musique de Tunis. Elle s’est déroulée à Tunis du 18 au 25 décembre 2010. L’impact médiatique de cette session a été fort intéressant puisqu’elle a enregistré la participation de plusieurs artistes tunisiens, maghrébins et africains. La compétition de la chanson a été gardée tout de même. Cette première session a connu un franc succès ! L’objectif de la transition entre le festival de musique tunisienne et les JMC a été réalisé.

Après la révolution tunisienne (17/12/2010 – 14/01/2011), les JMC ses sont eclipsés pendant 4 ans. Le Ministère de la Culture a décidé les relancer en Avril 2014 en nommant Hamdi Makhlouf, musicien, compositeur et docteur en musique et musicologie, à la tête des Journées.

La deuxième session s’est déroulée du 14 au 21 mars 2015 en marquant un tournant dans la conception du festival. Ses manifestations (Compétition de projets de concerts, Salon des industries de la musique, ouverture sur le monde arabo-africain, etc.) ambitionnent la mise en place d’un « marché » musical sud-méditérranéen qui réunient différents intervenants dans la création et l’industrie musicale en Tunisie et au delà de ses rives.

2. Charte des Journées Musicales de Carthage

La charte des JMC (conception, objectifs et attentes) dans leurs nouvelle orientation se résume en cinq points fondamentaux :

  1. La compétition des projets de concerts
  2. L’ouverture sur le monde arabo-africain
  3. Le Salon des Industries de la musique
  4. Le savoir et la formation continue
  5. La décentralisation

 

Article similaire

Laisser un commentaire