C’est sur une véritable mine d’or qu’on a mis la main .

Une base de données inédite tant par son ampleur que par son contenu remise par un lanceur d’alerte anonyme
au Süddeutsche Zeitung. Qualifiée comme l’un des plus massifs des leak journalistiques ,Cette immense caverne
d’AliBaba de l’évasion fiscale, qu’un journaliste mettrait plusieurs décennies à explorer seul en travaillant jour et
nuit,récèle des milliers de noms de ressortissants de plus de 200 pays ou territoires. Si la plupart sont inconnus du grand public, on y retrouve aussi des centaines de figures de premier plan, issues des univers politique,économique, sportif,culturel et même criminel, sur lesquels les membres de l’ICIJ ont enquêté en commun pour déterminer quelle utilisation ils ont faite de leurs montages offshore transnationaux.
Nous allons essayer de degager les elementaires de cette affaire en braquant la lumiére sur la conceptualisation des sociétés offshore et les tentatives qui pourraient eventuellement repercuter un tel depassement

Article similaire