Tout le monde rêve de justice, et tout le monde, dans le même temps, constate le caractère éminemment utopique de ce rêve. Doit-on dès lors désespérer de l’idéal, abandonner le concept et se contenter de simples conceptions de la justice, avec tout ce que cela implique comme imperfections, manquements et limites ? Le but de cette conférence est de montrer qu’un espoir existe, et qu’il a pour nom équité. Un petit parcours historique autour de la notion depuis Aristote en passant par John Rawls illustrera, tout à la fois, la pertinence et les avatars d’un concept plus que jamais d’actualité.
Article similaire